Alimentation à texture modifiée

Conseils alimentaires consécutifs à une opération de la mâchoire

Une opération de la implique une alimentation différente durant plusieurs semaines, principalement basée sur une incapacité à "mordre" et à "mâcher" : cette alimentation spécifique est dite "à texture modifiée"
Une opération de la mâchoire implique une alimentation différente durant plusieurs semaines, principalement basée sur une incapacité à « mordre » et à « mâcher » : cette alimentation spécifique est dite « à texture modifiée »

 

Priorité nutritionnelle

Suite à votre opération, votre organisme a été mis à rude épreuve.

Ce « stress opératoire » engendre une dépense calorique élevé.

L’alimentation post opératoire devra combler cette importante dépense énergétique.

L’attention se portera surtout sur l’apport en protéines animales : Elles sont essentielles mais souvent oubliées dans les régimes à texture modifiée, le lait sera votre source principale au début.

En fonction du type d’opération et de l’évolution postopératoire de vos capacités, les textures s’épaissiront progressivement, passant d’une texture liquide à une texture purée lisse, puis flan avant de revenir à une alimentation équilibrée normale avec morceaux.

 

Certaines boissons enrichies en protéines sont conseillées si vous êtes en sous-poids, ou à risque de dénutrition.
Certaines boissons enrichies en protéines sont conseillées si vous êtes en sous-poids, ou à risque de dénutrition.

Compléments alimentaires

Dans certain cas, les compléments alimentaires vous permettront de combler vos éventuels manques en calories et protéines. Le produit recommandé généralement est le FORTIMEL (hyper protéiné).  Marque Nutricia, en pharmacie. Le produit est à base de lait, enrichi en protéines, divers arômes.

Dans la majorité des cas,  les compléments alimentaires ne sont pas nécessaires si vous avez une alimentation complète et suffisante en protéines. Demandez conseil à votre médecin.

 

Alimentation postopératoire

Suite à  l’opération et aux médicaments, il est courant de « ne pas avoir faim ».

De plus, l’idée de repas « liquides » n’est pas ragoutante. N’oubliez pas qu’une alimentation correcte et suffisante en calories et protéines, favorisera un rétablissement rapide.

Pas de régime pour perdre du poids en postopératoire.

Bien qu’une perte de poids puisse être souhaitée par certain, il n’est pas recommandé de faire régime dans une situation de ce type, au contraire.

Un manque calorique entrainera fatigue, somnolence et rétablissement lent.

De plus, les quelques kilos perdu correspondent à une fonte musculaire, et la reprise de poids sera inéluctable dès que vous irez mieux et que vous mangerez normalement.

 

Fractionnement des repas

Pour des facilités de digestion, et compenser la perte d’appétit, nous fractionnerons les repas.

1ère étape : 6 à 8 repas liquides au début.

2ème étape : 3 vrais repas et 3 à 4 collations en semi-liquide.

3ème étape : vous reviendrez à un rythme normal, de 3 repas et 1 ou 2 collations.

 

Durée des étapes.

La durée des étapes est fixée par votre médecin.

Ces durées dépendront du type d’opération, de la vitesse de récupération et de vos capacités.

Étapes

Une seringue de gavage ressemble aussi à une seringue de pâtisserie. Utilisé uniquement si vous ne parvenez pas à "aspirer" à la paille.
Une seringue de gavage ressemble aussi à une seringue de pâtisserie. Utilisée uniquement si vous ne parvenez pas à « aspirer » à la paille.

Pour débuter : texture liquide : A boire à la paille ou à la seringue.

L’alimentation à la paille nécessite un effort musculaire, ce qui peut être douloureux.

Une seringue pourra vous soulager de cet effort (demander une seringue de gavage en pharmacie).

La base de votre alimentation, pour un apport protéiné suffisant, sera le lait et les produits laitiers.

Essayez d’en consommer à vos repas et entre ceux-ci.

Les jus de fruit et de légumes (en soupe ou à la centrifugeuse) seront vos apports en vitamines et minéraux.

 

les soupes, transparentes au début, puis plus épaisses, permettent de donner un peu de gouts (et de changer du gout sucré)
les soupes, transparentes au début, puis plus épaisses, permettent de donner un peu les goûts (et de changer du gout sucré)
  • Soupes (évitez les légumes épaississants, tels que les courgettes mais ajoutez du lait pour augmenter l’apport en protéines).

 

 

 

 

 

  • Jus de fruits. Avec ou sans pulpe, selon vos capacités. Jus de légumes : à la centrifugeuse ou type V8.
  • Yaourts à boire.
  • Milkshakes.
  • Lait et tous les dérivés : Nesquick (lait-chocolaté), Fristi (lait-grenadine/fraise, …), …

Seconde étape : texture semi-liquide : 

Texture purée bien lisse ou Danette.

Vos capacités d’ouvrir la bouche sont plus importantes, tout devrait normalement passer à la cuillère. Mâcher reste difficile et les aliments doivent « fondre » dans la bouche.

Évitez toujours les morceaux et petites particules (blé, miettes de croute de pain) qui pourraient passer de travers.

Repas complets :

La texture du porridge (flocon d'avoine) illustre bien la texture semi-liquide.
La texture du porridge (flocon d’avoine) illustre bien la texture semi-liquide.

Petit déjeuner : Porridge, céréales bien moles, pain sans croutes trempé dans le lait ou le café.

Ne pas oublier de boire du lait.

 

Repas midi et soir : Viande (poulet, haché de bœuf ou de veau, jambon cuit) très mixée (mixer) avec des légumes cuits (mixé bien lisse).

Ajouter des pommes de terre en purée ou de la semoule (semoule bien mouillée).

Pour lier le tout, 2 Kiri ou tout autre fromage frais.

(Sans morceaux, herbes, …)

Un peu de bouillon ou de jus de viande pour obtenir la bonne texture.

Collations:

Mousse au chocolat, Danette, Compote de fruit lisse, Smoothie (avec yaourt),

(3 à 4 par jour) crèmes vanilles, mousse de fruits mixés, yaourts et fromages blancs (sans morceaux).

Les mousses sont des textures agréables et faciles à manger, même si vous ne pouvez pas beaucoup ouvrir la bouche
Les mousses sont des textures agréables et faciles à manger, même si vous ne pouvez pas ouvrir la bouche de + de 2cm.
mousse de légume.
mousse de légumes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Troisième étape : texture ferme : Texture flan

Plus de problème concernant l’ouverture de votre bouche.

Vous pouvez à nouveau mâcher, mais pas les morceaux durs (pas de viande ou de croutes de pain)

 

Repas complets :

Petit déjeuner : Pain sans croute, avec une garniture facile, comme du fromage frais ou fondu.

Céréales (pas de « croquant ») dans du lait.

Ajouter un yaourt et un fruit mou

(banane bien mûre, fraise, framboise, …)

Ne pas oublier de boire du lait.

Flan de légumes, encore bien "mouillé" et moelleux, puis un peu plus sec lorsque vous pouvez cacher un peu (texture quiche).
Flan de légumes, encore bien « mouillé » et moelleux, puis un peu plus sec lorsque vous pouvez mâcher un peu (texture quiche).

 

Repas midi et soir : Repas complet normal, mais la viande est hachée ou œufs brouillés – omelettes.

Tester le riz (bien cuit), éventuellement les pâtes (petites et bien cuites), …

Légumes : tous sauf les crudités.

Vous pouvez lier avec une sauce tomate ou une sauce crème.

Variantes : flans de légumes, soufflés, mousses, …

Collations : Fruits mous bien mûrs, compote de fruit avec morceaux, pudding, yaourt aux fruits.(2 par jour)

 

Idées recettes

Texture semi-liquide

Principe : 

150 grammes de viande finement hachée (au mixer) et une fine purée de légumes cuits longtemps.

200 grammes de pommes de terre (farineuses) écrasées en purée avec un peu de lait et, de temps en temps, un jaune d’œuf. Une semoule bien mouillée conviendra, attention à ne pas avaler de travers.

Pour lier le tout, et enrichir en protéines,  le fromage fondu est une bonne solution : Kiri, Effi, …

Le jus de cuisson de la viande ou un bouillon de légume sera utilisé pour obtenir la consistance qui vous convient le mieux.

Idées :

  • Poulet mixé, haricots verts et carottes, semoule et 2 Kiri + jus de cuisson.
  • Jambon blanc mixé, haricots verts et blancs, Maredsou jambon et purée. Bouillon.
  • Courgette, curry et haché de volaille mixé. Purée avec un jaune d’œuf. Jus de cuisson.

Smoothie avec yaourt : Banane framboise

2 bananes bien mures, 300 gr de framboises, 1 yaourt velouté, 2 càc de miel

Placer 6 cubes de glace au mixer pour obtenir de la glace pillée. Ajouter les bananes et les framboises, le miel et le yaourt.

Mixer pour avoir une consistance mousseuse. Ajouter du lait si besoin. Servir glacé.

Autres idées : voir http://www.evidiet.com/milkshake-smoothies-et-lassis/

 

Texture flan

Principe : 

L’alimentation devient presque normale, à l’exception des morceaux de viande et des crudités (selon vos capacités, commencez par les carottes râpées et les tomates sans peau).

La viande sera simplement hachée (saucisse, filet américain) ou du poisson.

Légumes cuits, en morceaux. Pomme de terre farineuse, semoule mouillée, essayez le riz et les pâtes bien cuites. Jus de viande, sauce maison (crème fraîche légère, …).

Les fruits peuvent être consommés cuits avec morceaux. Essayez la pomme crue râpée sans peau.

Idées :

Pour le petit déjeuner : Revenir à la normale, à l’exception des croutes.

Prendre un pain de mie bien frais.

Choco, confiture, fromage frais, …

Pour les repas complet :

Pour ne pas vous lasser, les textures un peu plus recherchées sont conseillées :

Flan, soufflé, mousse, cakes sucrés et salés, pudding, pain perdu, crêpes salées et sucrées, …