• Delphine Kestemont

Business de l’obésité

Ces prises de sang “complètes”, hors de prix, qui vous trouvent toujours quelque chose !

Après avoir tenté plusieurs pertes de poids sans succès, vous êtes peut-être arrivé(e)s à la conclusion que “quelque chose ne tourne pas rond chez vous”.

Après tout, l’éventualité d’un organe qui fonctionne mal (thyroïde), un problème de sommeil (apnées), et d’autres nombreuses explications médicales plausibles pourraient expliquer votre “non-perte de poids”.


Vous finissez par consulter un spécialiste afin de trouver ce qui ne va pas ...


C’est là qu’arrive le problème de l’arnaque : certains professionnels (médecin ou non) vous proposent d’opter pour “la prise de sang complète” (un coach en nutrition qui possède des prescriptions de prise de sang “au nom d’un médecin”, ça existe).

Non remboursée par la sécurité sociale, elle vous en coûtera 250 euros minimum (mais ils ne préviennent pas toujours).

Certains professionnels insistent (un peu trop) sur le choix du laboratoire à utiliser (ce qui permet tout de même de douter de leur “non-rémunération” dans le process).

Après analyse complète, vous voilà avec un dossier aussi dense qu’illisible.

Le professionnel de santé (de 30 à 270 euros la consultation) vous annonce le verdict :


“Vous êtes intolérant ...”

Oui, à ce prix-là, ils vous trouvent toujours une intolérance, il faut bien justifier le tarif ...


Alors, intolérant à quoi ?

C’est au choix : aux œufs, au poisson, au gluten, au lactose, au glutamate, ... parfois le tout.


Afin d’éviter les critiques (les prises de sang ne sont pas fiables pour détecter tout cela), le professionnel insistera fortement : “Vous êtes intolérant, ce n’est pas une allergie”.

L’explication en relation avec votre problème de poids est, elle, bien plus floue : “Vous avez une inflammation, c’est pour cela que vous grossissez” (?), “Votre intestin est poreux, il laisse passer toutes les graisses” (??)... Ou, à l’inverse : “Vous n’absorbez plus rien, vous êtes épuisés, donc vous prenez du poids” ... Oui, mais comment je grossis alors, si je n’absorbe plus rien ?


Si vous posez quelques questions relatives à la problématique de base (le poids), le professionnel vous fera vite comprendre que ce n’est pas le problème ici (!!!) mais que vous devez absolument éviter les aliments auxquels vous êtes intolérants car, selon lui, vous êtes "en danger" et perdre du poids est secondaire à ses yeux.

Une liste d’aliments interdits vous est alors balancée à la tête : “Adieu le pain, les pâtes, les restos, le fromage, la charcuterie, amenez votre repas chez vos amis, fini le lait, bye bye les biscuits et autres desserts, plus de glace ni de pâtisserie”, …


Gloup. Vous sortez de là secoué(e), inquiet(e), perdu(e), ... et ruiné(e).


Pour l’anecdote, j’ai eu une patiente qui a fondu en larme sur le trottoir en sortant de chez un de ces "spécialistes".


Si vous avez de la chance, vous avez reçu une liste d’aliments interdits. Si vous n’avez pas de chance, vous n’avez qu’une feuille gribouillée illisible. Pour obtenir une liste d’aliments permis, c’est beaucoup plus rare.


En théorie, à ce moment-là, vous arrivez terrifié(e) / en pleurs / perdu(e) chez votre médecin traitant...


Celui-ci vous explique que vous ne devez pas tenir compte de ces prises de sang, qu’elles ne servent à rien (à part à prendre votre argent) et que vous n’êtes pas intolérant(e). Il vous ré-affirme que cela n'explique en rien vos kilos excédentaires, et que tous ces aliments ne doivent surtout pas être bannis, au risque de créer des carences et des troubles du comportement alimentaire (TCA) consécutifs à tous ces interdits.


En gros, il vous dit que vous avez dépensé 250 euros pour rien.


2 choix s’offrent à vous :


  • Faire confiance à votre médecin traitant qui vous connait depuis toujours et qui vous donne des nouvelles rassurantes. Celui qui répond à vos questions, entend vos craintes et prends le temps de vous expliquer ce qui se passe...


  • Faire confiance à l’escroc qui vous prend votre argent mais qui parle bien : “Il semble savoir de quoi il parle, il est "réputé”, il utilise des mots compliqués "donc il est compétent", il est froid et distant, donc il est" supérieur". En fait, il joue avec vos craintes : risque de cancer, inflammation, danger, .... et se moque éperdument de vos inquiétudes. Il vous fait comprendre que votre demande initiale (la perte de poids) est ridicule et futile au vu de vos soucis de santé.


Qui croire ? Le choix est le vôtre, pensez-y, réfléchissez-y.

Le business de l’obésité est bon filon ... c’est le seul business qui vit de ses échecs !

Anecdote personnelle : Plus jeune, je lisais une série de romans fantastiques (“l’épée de vérité”) et la première leçon enseignée au héros était celle-ci : “Les gens ont tendance à tenir pour vrai ce qu’ils redoutent être la vérité”.

Comme quoi, jouer sur vos peurs restera toujours un bon moyen de vous convaincre...